Gilbert Achcar

Égypte
par Gilbert Achcar
Pensez-vous que l'engagement pris par Moubarak, le 1er février 2011, de ne pas se présenter aux prochaines élections constitue une victoire pour le mouvement ou s'agissait-il juste d'une as
Palestine, Israël
par Gilbert Achcar
" Le phénomène de la négation de la Shoah dans le monde arabe est erroné, déroutant, et porte tort à la cause palestinienne.
Tunisieles nôtres
par Gilbert Achcar
Le décès d’Ahlem Belhadj survenu à Tunis le 11 mars affecte à la fois le mouvement féministe, le mouvement syndical et la gauche révolutionnaire en Tunisie et au-delà.
Moyen-Orient, Afrique du Nord, Afrique
par Gilbert Achcar
Darren Roso : Commençons par revenir à ce qui semble maintenant être un lointain souvenir : l'onde de choc révolutionnaire qui a déferlé sur le monde arabe en 2011.
Soudan
par Gilbert Achcar
Le 17 décembre 2010, l'auto-immolation d'un jeune vendeur de rue dans le centre de la Tunisie a déclenché un incendie révolutionnaire qui s'est propagé dans la région.
par Gilbert Achcar
Mehdi Mahmoud : En Algérie et au Soudan, l'armée s'est affichée en arbitre dans les révolutions en cours. Pour quelles raisons ?
Moyen-Orient, Afrique du Nord, Afrique
par Gilbert Achcar
Dina Yazdani : En décembre dernier, le président Trump a annoncé que les États-Unis avaient vaincu l'État islamique (ÉI, Daech) en Syrie et qu'il retirait toutes les troupes américaines du pays.
Soudan
par Gilbert Achcar
Le 17 décembre 2010, l'auto-immolation d'un jeune vendeur de rue dans le centre de la Tunisie a déclenché un incendie révolutionnaire qui s'est propagé dans la région.
Moyen-Orient
par Gilbert Achcar
Alan Maass : Les États-Unis se sont concentrés sur la défaite de l'État islamique en Irak et en Syrie (EI), qui semble avoir été largement obtenue suite aux offensives pour le chasser de ses principau
par Gilbert Achcar
Comment pouvons-nous prendre le pouls de cette conjoncture ? Quels en sont ses traits et ses perspectives principales ?
par Gilbert Achcar
Deux camps contre-révolutionnaires
France
par Gilbert Achcar
Ahmed Shawki : Face aux attentats contre Charlie Hebdo, quelle a été la réaction de la société française, en général, et celle de l'État français et de la classe dirigeante en particulier?