Tunisie

par Jack Radcliff
absent
par Dominique Lerouge
Après la révolution de 2011, on a assisté à la prolifération d'organisations portant le nom de parti. Le nombre de ceux enregistré légalement serait aujourd'hui d'environ 200.
par Dominique Lerouge
Kaïs Saïed, enseignant en droit constitutionnel, ne s'est intéressé à la politique qu'après la chute de Ben Ali.
Une société en pleine criseAu début de l'été, la population tunisienne était en pleine désespérance avec :
par Chaïma Najjar
Une loi fondamentale de la révolution est celle-ci : avant même qu'elle ne se déclenche, elle est déjà combattue par des réactionnaires et des conservateurs, et crainte par les libéraux ; ils cherchen
par Dominique Lerouge, par Fathi Chamkhi
Propos recueillis le 26 novembre 2015
par Fathi Chamkhi
Tunis, le 11 février 2014
La main traîtresse et obscurantiste a sévi ce matin pour assassiner le militant et dirigeant de gauche, le camarade Chokri Belaïd, secrétaire général du Parti des patriotes démocrates unifié et un des
Organisée à l'appel du Front Populaire (une coalition regroupant 11 partis politiques de gauche radicale, des associations et des personnalités indépendantes en Tunisie dont un des leaders Chokri Bela
par Esther Vivas
Un nouveau cycle de protestations a surgi avec force à l'échelle internationale, déterminé par une crise systémique du système et par les politiques d'austérité et d'endettement, en particulier dans l