Éric Toussaint

par Éric Toussaint
Lors des élections générales du 26 avril 2009, les Équatoriens ont donné un nouveau mandat présidentiel de quatre ans à Rafael Correa qui a obtenu 55 % des voix et devancé de plus de 20 points Lucio G
par Éric Toussaint
I. Cinq éléments du contexte généralPoint 1 : Impact de la crise économique mondiale
par Éric Toussaint
II. Changements en cours au Venezuela
par Éric Toussaint
Comme indiqué dans le point 5 de la partie I, le gouvernement d'Evo Morales a dû affronter en 2008 une opposition très violente de la droite représentant les intérêts de la classe capitaliste locale (
par Éric Toussaint
En négatif, les gouvernements du Venezuela, de la Bolivie et de l'Équateur n'ont pas abandonné le modèle productiviste et extractif (83).
par Éric Toussaint
Au début du XXIe siècle, le projet bolivarien (94) d'intégration des peuples de la région a connu une nouvelle impulsion.
par Éric Toussaint
On a parlé de rebond du mouvement altermondialiste à l'occasion du Forum Social Mondial à Belém, que faut-il en penser ?  
par Éric Toussaint
L'explosion des crises financière, économique et alimentaire en 2007-2008 montre à quel point les économies de la planète sont interdépendantes même si les problèmes ne sont pas vécus de la même maniè
par Éric Toussaint
La crise économique et financière internationale, dont les États-Unis constituent l'épicentre, devrait être mise à profit par les pays latino-américains pour mettre en œuvre à la fois une intégration
par Éric Toussaint
Deux grandes tendances opposées sont en action à l'échelle internationale.
par Éric Toussaint
Au niveau des rapports Nord/Sud (1), conjoncturellement nous vivons une situation inverse de celle des crises financières qui ont marqué les 25 dernières années.
par Éric Toussaint
Le " non » au référendum constitutionnel promu par Hugo Chávez le 2 décembre 2007 a recueilli 51 % des voix contre 49 % pour le " oui » (1).