Farooq Tarik

par Farooq Tarik
Après une frappe aérienne de l’armée pakistanaise le 18 janvier à l’intérieur d’une ville frontalière iranienne qui a tué au moins 9 personnes – en représailles à l’attaque de missiles du 1