Inprecor
Informations et analyses publiées sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale.

Document

N° 511-512 novembre-décembre 2005 *

POLOGNE

« Du travail et du pain ! ». Manifeste électoral du parti polonais du travail.

Cf. aussi : [Pologne]

Nous sommes des gens de l’actuelle gauche polonaise. Nous venons de ses diverses traditions et milieux et nous sommes unis par les valeurs universelles et par le souci pour le sort du pays et de ses citoyens.

Être de gauche, c’est pour nous la reconnaissance du droit de chaque être humain à une vie digne et la garantie pour chacun de l’égalité des chances. C’est la primauté du travail sur le capital.

Les processus sociaux, économiques et technologiques que l’avenir nous amène doivent être humanisés et servir à la satisfaction des besoins humains. Nous voulons un État laïque, intelligemment protecteur et juste, qui liquide la pauvreté, le chômage et l’exclusion sociale, qui soit actif dans le domaine de l’économie.

Nous n’acceptons pas la différenciation sociale qui avance, ni la dégradation des travailleurs. Nous nous opposons au lancement des idéologies de l’argent facile, fréquemment obtenu par des méthodes non éthiques ou criminelles. Le développement économique doit créer de nouveaux emplois et augmenter le niveau de vie de la société.

Nous défendons l’idée d’un État social, qui garantisse la réalisation des principes de la solidarité sociale et un développement socio-économique équilibré.

Nous voulons réparer la République.

Nous restaurerons la pleine dignité du travail. La longue absence d’une représentation correcte des intérêts des travailleurs au sein du parlement et d’autres organes du pouvoir a conduit à la réalisation sans gêne des réformes ultra libérales, à la privatisation de l’État et au caractère partisan de ses institutions. La majorité de la société a été repoussée vers la pauvreté, le chômage et l’absence de chances pour une vie meilleure. Nous allons changer cela.

Nous, la majorité silencieuse, devons enfin prendre la parole.

Notre programme c’est :

Du travail pour tous. La semaine de 35 heures avec maintien du salaire.

Un salaire digne pour tous. Salaire minimum au niveau de 68 % du salaire moyen.

Pas d’impôts sur le revenu pour les retraités et pensionnés.

Vérification des privatisations. Renationalisation des biens privatisés illégalement et sanction des responsables.

Un État laïque.

Un État bon marché. Suppression des cantons. Un système administratif à deux niveaux.

Retrait immédiat de l’armée polonaise de l’Irak.

De plus :

Buts sociaux

Introduction des standards sociaux appliqués dans l’Union européenne. Toutes les allocations sociales fondées sur le minimum social.

Augmentation de la progressivité des impôts sur les revenus. Un seuil libre des impôts au niveau du minimum social.

Une garantie législative de l’aide de l’État pour les chômeurs — une loi instaurant un statut du chômeur.

Éducation gratuite. Aide matérielle de l’État pour les enfants et les jeunes afin d' égaliser les chances.

Protection générale et gratuite de la santé avec un financement suffisant des services de santé et un calcul rationnel de ses coûts.

Aide aux familles et aux personnes qui élèvent seules les enfants.

Reconstruction du système des maternelles et de activités parascolaires.

Droit à un premier logement autonome pour les jeunes familles.

Introduction de la Charte du Senior, garantissant les allocations essentielles de retraite aux vétérans du travail.

Buts économiques

Définition législative des secteurs stratégiques de l’économie, dont l’État devrait avoir le contrôle (secteur bancaire, énergétique, chemins de fer et routes, poste et télécommunication, matières premières stratégiques).

Aide de l’État et des municipalités aux entreprises qui créent de nouveaux postes du travail et de nouvelles technologies.

Une TVA faible pour les articles essentiels (nourriture, médicaments, articles éducatifs) et une TVA élevée pour les biens de luxe.

Arrêt de la privatisation.

Soutien de l’État aux exploitations agricoles familiales.

Interdiction de transfert des revenus à l’étranger avant impôt.

Soutien à la construction des logements.

Recherche et jugement des personnes responsables d’actes économiques et politiques illégaux.

Transparence totale judiciaire et financière des fondations.

Buts politiques

Tolérance et respect de toutes les minorités, en particulier nationales, ethniques, religieuses et sexuelles.

Égalisation effective des droits des femmes et des hommes.

Droit à la contraception et à l’avortement gratuits.

Introduction de l’éducation sexuelle générale et obligatoire dans les écoles.

Séparation de l’État avec les Églises et neutralité idéologique de l’État. Suppression des privilèges économiques des institutions religieuses.

Soutien à toutes les actions de l’État, des institutions internationales et des personnes qui ont pour but l’annulation de la dette des pays en voie de développement et l’introduction de l’impôt de 1 % sur les spéculations financières (la dite taxe Tobin).

Défense des valeurs universelles et des droits de l’être humain.

Révocation du concordat.

Vous appréciez ce site ?
Aidez-nous à en maintenir sa gratuité
Abonnez-vous ou faites un don
Qui sommes-nous ? |  Contact | Abonnement | Design et codage © Orta