logo-inprecor Revue publiée sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale
 

19 articles trouvés.

1 . INPRECOR N° 601/602 DE JANVIER-FÉVRIER 2013

Sommaire

février 2014 n°601-602

(68 pages, 9,00 €)

2 . UKRAINE

Le mouvement de protestation : une « aile gauche » est-elle possible ?

Ilya Budraitskis * février 2014 n°601-602

Peut-on caractériser la situation en Ukraine comme révolutionnaire ? Nous devons nous battre pour y avoir notre place tout en comprenant son hétérogénéité politique et sociale.

photo

3 . UKRAINE

Euromaidan et le programme de la gauche

Zahar Popovitch* février 2014 n°601-602

Il n’est pas vrai que les Ukrainiens trouvent la question du libre échange avec l’Union européenne significative au point de prendre le risque de passer des nuits blanches sur la place. La popularité de l’Euromaidan n’a rien à voir avec ça. Ce sont les problèmes socio-économiques du pays, beaucoup plus graves que ceux de ses voisins de l’Est et de l’Ouest, qui nourrissent les protestations.

photo

4 . UKRAINE

10 thèses de l’Opposition de gauche pour le changement social

février 2014 n°601-602

5 . AFRIQUE DU SUD

Le Front démocratique de gauche salue le Congrès extraordinaire du NUMSA

Front démocratique de gauche * février 2014 n°601-602

Le syndicat des métallos d'Afrique du Sud a tenu un congrès extraordinaire début 2013. le syndicat a insisté sur la nécessité d’une indépendance organisationnelle et politique du syndicat.

6 . AFRIQUE

Redéploiement de l’impérialisme français et sidération humanitaire de la gauche (1/2)

Jean Batou* février 2014 n°601-602

7 . AFRIQUE

Redéploiement de l’impérialisme français et sidération humanitaire de la gauche (2/2)

Jean Batou* février 2014 n°601-602

8 . DOSSIER CHILI : INTRODUCTION

Le nouveau gouvernement Bachelet, le néolibéralisme et le spectre des luttes : analyses et entretiens

Dossier introduit et coordonné par Franck Gaudichaud* février 2014 n°601-602

Dans ce dossier, nous donnons la parole à quelques-uns de celles et ceux qui cherchent à réorganiser la gauche anticapitaliste chilienne depuis différents espaces et collectifs militants, ceci afin de faire un premier diagnostic pluriel sur la conjoncture actuelle. Ces différentes voix ne prétendent aucunement représenter l’ensemble de secteurs révolutionnaires au Chili, mais seulement commencer à faire dialoguer plusieurs options politiques et analyses.

photo

9 . DOSSIER CHILI (1)

Néolibéralisme et luttes de classe aujourd’hui

Entretien avec Rafael Agacino* février 2014 n°601-602

photo

10 . CHILI (2)

Bilan critique de l’élection de Bachelet et perspectives anticapitalistes

Entretien avec Marco Alvarez, militant de Libres del Sur février 2014 n°601-602

photo

11 . CHILI (3)

Le mouvement social et les futures convergences par en bas

Entretien avec Roxana Miranda et Christian Cepeda* février 2014 n°601-602

Durant la campagne présidentielle, Roxana Miranda, du parti Igualdad (Égalité), a su incarner l’irruption d’une femme combative et décidée, issue du peuple et des quartiers pauvres avec un discours de rage et dignité, ancré dans le mouvement des pobladores (les « pauvres de la ville »).

photo

12 . CHILI (4)

Les défis du mouvement étudiant et la lutte pour la reconstruction de la gauche radicale.

Entretien avec Sebastián Farfán Salinas et Carla Amtmann Fecci* février 2014 n°601-602

Marcel Claude, économiste a été candaidat à la présidentielle, présenté par le Parti humaniste, proche du mouvement étudiant et soutenu par un mouvement large (appelé « Todos a la Moneda »). Il a regroupé notamment plusieurs petits collectifs issus de l’extrême gauche. Il n’a obtenu que 180.000 voix (2,8 %), malgré une première percée médiatique réussie.

photo

13 . ÉTAT ESPAGNOL / FEMMES

Alerte féministe : bloquons le projet de loi contre l’avortement

Sandra Ezquerra * février 2014 n°601-602

photo

14 . IDÉOLOGIE DOMINANTE

Quelques éléments trop peu connus du néolibéralisme

Roger Goddin* février 2014 n°601-602

Beaucoup avaient espéré, lorsque survint la crise des subprimes en 2007-2008, que le néolibéralisme vivait son chant du cygne ; que l’intervention en panique des États pour sauver les banques marquait le retour de Keynes à l’avant-scène du théâtre capitaliste. Il n’en est rien : imperturbable, le bulldozer néolibéral poursuit son cheminement, et il faut encore et encore améliorer la connaissance de ce système en vue de pouvoir un jour lui asséner le coup fatal que ses méfaits lui ont valu de longue date. Le texte qui suit vise à attirer l’attention sur quelques éléments trop souvent oubliés ou minimisés dans bon nombre de textes relatifs au néolibéralisme. D’abord l’existence et l’importance de l’ordolibéralisme, courant d’avant-garde du néolibéralisme ; puis un petit abrégé de quelques éléments de la pensée de Friedrich Hayek, le « pape » du néolibéralisme ; enfin la prise en compte du fait que le néolibéralisme, ce n’est pas qu’un catalogue de mesures macro-économiques : c’est aussi un mécanisme qui influence grandement le mode de penser et d’agir des individus – sur les lieux de travail mais aussi dans la vie privée.

photo

15 . HONDURAS

Chronique d’un fiasco annoncé. « Quand nous prendrons le pouvoir » (2011) ... « Ils nous ont volé la victoire » (novembre 2013)

Tomas Andino Mencia * février 2014 n°601-602

Durant ces trois dernières années, depuis la consolidation du régime à l’échelle nationale et internationale, l’oligarchie hondurienne a lancé une offensive sans précédent pour détruire les conquêtes populaires.

16 . ÉTAT ESPAGNOL / LES NÔTRES

Miguel Romero dit « el Moro » (1945-2014) : la dignité révolutionnaire

Manuel Garí * février 2014 n°601-602

17 . ÉTAT ESPAGNOL / LES NÔTRES

Pour raccommoder les déchirures

Entretien de Miguel Riera avec Miguel Romero * février 2014 n°601-602

18 . CENTRAFRIQUE

Les non-dits de l’intervention militaire française (1/2)

Jean Nanga* février 2014 n°601-602

photo

19 . CENTRAFRIQUE

Les non-dits de l’intervention militaire française (2/2)

Jean Nanga* février 2014 n°601-602