logo-inprecor Revue publiée sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale
 

17 articles trouvés.

1 . KAZAKHSTAN

Effondrement et renaissance du syndicalisme

Ainur Kurmanov * août-septembre 2010 n°564-565

2 . AUTOMOBILE

Reconvertir l’industrie automobile en crise

Lars Henriksson * août-septembre 2010 n°564-565

Avec la récession économique et la crise de l’environnement, la question des plans alternatifs pour une production durable socialement utile n’a jamais été aussi pertinente.

photo

3 . KIRGHIZISTAN

Du conflit social aux violences ethniques

Jan Malewski * août-septembre 2010 n°564-565

Des centaines — peut-être même des milliers — de morts, des centaines de milliers de déplacés, l’instrumentalisation ethnique des conflits sociaux au sud du pays (régions d’Och et de Jalal-Abad) a provoqué une catastrophe les 10-14 juin.

4 . ANNIVERSAIRE, IL Y A 30 ANS

Pologne, août 1980 : un exemple d’auto organisation ouvrière

Cyril Smuga * août-septembre 2010 n°564-565

Le 1er juillet 1980, en décidant en catimini d’une augmentation des prix de la viande distribuée dans les magasins d’entreprise, la bureaucratie polonaise déclenchait la plus grande crise politique depuis 1948.

photo

5 . KAZAKHSTAN

Nouveaux syndicats ouvriers : l’exigence de l’époque

Entretien avec Ainur Kurmanov * août-septembre 2010 n°564-565

photo

6 . VENEZUELA

Contrôle ouvrier et autogestion, « faisons confiance au peuple… »

Josep Cruelles * août-septembre 2010 n°564-565

La Corporacíon Venezolana de Guayana (CVG), qui emploie plus de 18 000 travailleurs a été restructurée. Les travailleurs ont élu leurs représentants et analysent des propositions de modèles de gestion de la production, de la commercialisation, des conditions de travail et de la protection de l’environnement. Toutes les directions des entreprises ont été révoquées et l’autogestion sous le contrôle ouvrier commence.

photo

7 . VENEZUELA

Le laboratoire du socialisme du XXIe siècle cherche toujours la formule qui marche

Sébastien Brulez et Fernando Esteban * août-septembre 2010 n°564-565

Après onze années passées au pouvoir, et six ans après avoir déclaré le caractère « socialiste » de la révolution bolivarienne, qu’en est-il aujourd’hui du « socialisme du XXIe siècle » au Venezuela ? I. Un projet toujours à définir

photo

8 . VENEZUELA

Sécheresse, électricité, délinquance, corruption.

Sébastien Brulez et Fernando Esteban * août-septembre 2010 n°564-565

photo

9 . VENEZUELA

Les élections législatives du 26 septembre

Sébastien Brulez et Fernando Esteban * août-septembre 2010 n°564-565

Le 26 septembre 2010, les Vénézuéliens sont appelés aux urnes pour désigner les députés qui siégeront à la nouvelle Assemblée nationale.

photo

10 . VENEZUELA

Un système de santé atteint de «contradiction idéologique» *

Sébastien Brulez août-septembre 2010 n°564-565

photo

11 . VENEZUELA

Interview d'Andrea Pacheco : « Les positions défendues par les dirigeants étudiants chavistes tendent à être conservatrices »

Propos recueillis par Sébastien Brulez et Fernando Estaban août-septembre 2010 n°564-565

Andrea Pacheco est étudiante à l’école d’Études politiques de l’Université centrale du Venezuela. A 22 ans, elle est également membre de la Jeunesse du Parti socialiste uni du Venezuela (JPSUV) ainsi que du mouvement de jeunes de Marea Socialista, collectif de militants de gauche radicale au sein du PSUV. Nous l’avons rencontrée lors de la première réunion nationale des jeunes de Marea Socialista à Caracas en mai 2010.

photo

12 . VENEZUELA

Les effets de la surévaluation du bolivar et de la dévaluation

Éric Toussaint * août-septembre 2010 n°564-565

Bien que l’État tente de mettre en œuvre une politique de développement endogène, tourné vers la satisfaction de la demande intérieure par une augmentation de la production réalisée à l’intérieur du pays, la manière dont s'opère la redistribution de la rente pétrolière, combinée à la surévaluation du bolivar, tend à renforcer le secteur capitaliste et ses tendances à l’importation.

photo

13 . POLOGNE

Une présidentielle à l’américaine

Jan Malewski août-septembre 2010 n°564-565

Vingt ans après la restauration du capitalisme, à l’issue d’une campagne présidentielle polarisée entre les deux principaux partis restaurationnistes — la Plateforme civique (PO), néolibéral, et Loi et Justice (PiS), libéral-conservateur — Bronislaw Komorowski (PO) a été élu président de la République le 4 juillet dernier. Il a obtenu 28,97% des voix des inscrits contre Jaroslaw Kaczynski (PiS), frère jumeau du président défunt, qui n’en n’a obtenu que 25,68%. Les abstentionnistes (45,34 % au second tour, 44,06 % au premier tour) ont été encore une fois les plus nombreux.

photo

14 . LES NÔTRES

Luis Vitale : les combats d’un historien révolutionnaire latino-américain

Franck Gaudichaud * août-septembre 2010 n°564-565

photo

15 . BRÉSIL

La nouvelle centrale syndicale Conclat : un recul que l’on ne peut pas occulter

Ernesto Herrera * août-septembre 2010 n°564-565

photo

16 . INDONÉSIE

Interview de Paulus Suryanta Ginting, militant de la gauche radicale

Alex de Jong * août-septembre 2010 n°564-565

Douze ans après la fin d’un des régimes militaires les plus sanglants du monde, la gauche radicale en Indonésie continue à être confrontée à des conditions de lutte difficiles. Nous nous sommes entretenus avec Paulus Suryanta Ginting, porte-parole du Komite Politik Rakyat Miskin — Partai Rakyat Demokratik (Comité politique des pauvres — Parti populaire démocratique, KPRM-PRD), une organisation de la gauche radicale.

photo

17 . HISTOIRE

La bannière verte de Mahomet et l’expansion du commerce mondial

Jean Batou * août-septembre 2010 n°564-565

Mahomet voit le jour à La Mecque, aux environs de 570 de l’ère chrétienne. L’Arabie centrale connaît alors un développement rapide, stimulé par le flux des caravanes qui acheminent marchandises et informations sur les axes Nord-Sud, de la Palestine au Yémen, ou Est-Ouest, de l’Éthiopie au golfe Persique. La naissance de l’islam ne peut être appréhendée hors de ce contexte.

photo