Inprecor
Informations et analyses publiées sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale.

Corée du Nord (RPDC)

Mise à jour : 2013

Evénements

  • 1945 : Pendant la seconde guerre mondiale, les Alliés proclament l'indépendance et l'unité de la Corée. Fin de l'occupation japonaise. Les troupes soviétiques occupent le nord, les Américains le sud de la péninsule. Deux gouvernements rivaux sont mis en place.
  • 1946 : création du Parti communiste de Corée du Nord, soutenu par l'URSS.
  • 1948 : proclamation de la République populaire de Corée. Retrait des troupes soviétiques.
  • 1950-1953 : Le Sud déclare son indépendance. Avec l'accord de Staline, le chef de la Corée du Nord, Kim Il-Sung, lance ses troupes au-delà du 38e parallèle qui sépare la Corée du Nord et la Corée du Sud. Intervention impérialiste des États-Unis. Guerre de Corée (2 millions de morts, civils et militaires). Après l'intervention américaine, la Chine vient au secours de Kim-Il-Sung (800.000 tués ou blessés chinois). MacArthur propose à Truman, qui le limoge, de lâcher une bombe atomique sur la Chine. Après la guerre, Kim Il-sung établit son régime selon sa propre philosophie "Juche", faite d'autarcie, d'un régime dictatorial de type stalinien et de culte de sa personnalité.
  • Années 1960 : rapide croissance industrielle.
  • 1994 : Mort de Kim Il-sung. En juillet, Kim Jong-il succède à son père.
  • 1995-1998 : Des inondations catastrophiques noient le sud du pays. Une famine ravage le pays, causant la mort de 2 millions de personnes (10% de la population).
  • 2000 : visite du président de la Corée du Sud Kim Dae-jung, inaugurant une politique de dialogue et d'aide économique appelée "rayon de soleil".
  • 2006 : en octobre, premier essai d'une arme atomique.
  • 2009 : en mai, deuxième essai atomique souterrain.
  • 2011 : le 17 décembre, mort de Kim Jong-il. Remplacé par son fils Kim Jong-un. Un triumvirat est établi avec sa soeur et son beau-frère.
  • 2013 : En février, troisième essai atomique. Menaces provocantes d'attaque nucléaire contre les États-Unis.
carte de la Corée du Nord

© Inprecor/jr

Point actualisé sur l'économie

Population : 25 millions d'habitants.

Agriculture. Malnutrition endémique. Le régime dépend de l'aide extérieure pour nourrir sa population (céréales). Près de 6 millions de personnes — surtout les femmes et les enfants — seraient touchées par la famine (octobre 2011). Un tiers des enfants de moins de 5 ans souffrent de graves pénuries alimentaires (Unicef 2013).

Environnement. Une déforestation massive a détruit l'environnement.

Ressources. Charbon, métaux rares.

Ouverture d'une zone économique spéciales intercoréenne ouverte au marché extérieur.

La Corée du Nord dépend de la Chine pour ses approvisionnements.

Point actualisé politique.

La Corée, divisée en deux depuis la guerre de 1950-1953, est au centre d'un cercle géopolitique qui comprend la Chine, la Russie, le Japon et des bases militaires américaines parmi les plus importantes au monde.

Régime totalitaire qui maintient sa survie grâce à un système de terreur.

Forces et partis politiques

  • Armée : La Corée est la quatrième armée du monde numériquement (1 million de soldats, 25% du PIB) et le militarisme domine la société. Le service militaire dure de 8 à 10 ans. La Corée du Nord est une puissance nucléaire (programme d'enrichissement de l'uranium en cours). Elle pourrait produire 6 à 8 bombes.
  • Parti des travailleurs. parti unique de la dictature.