logo-inprecor Revue publiée sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale
 

25 articles trouvés.

1 . SOUDAN

Solidarité avec la révolution soudanaise !

Déclaration du Comité International de la IVe Internationale * avril-mai 2019 n°662-663

Depuis le 13 décembre 2018, le Soudan vit un soulèvement populaire impressionnant, qui ne cesse de se développer, avec pour premier slogan « Tasgut bas » (le renversement, c’est tout !).

2 . INDE PAKISTAN CACHEMIRE

Non à la guerre ! Liberté pour le peuple du Cachemire !

Déclaration du Comité International de la IVe Internationale* avril-mai 2019 n°662-663

3 . VENEZUELA

Non à la menace impérialiste contre le Venezuela. Non au coup de Trump-Guaidó

Déclaration du Comité International de la IVe Internationale* avril-mai 2019 n°662-663

En défense de la souveraineté de la nation et du peuple bolivarien

4 . VENEZUELA

Déclaration sur la censure au Venezuela contre le site Aporrea.org

Comité International avril-mai 2019 n°662-663

5 . INPRECOR N° 662/663 D’AVRIL-MAI 2019

Sommaire

avril-mai 2019 n°662-663

6 . ALGÉRIE

Les mobilisations populaires imposent les premiers reculs au régime

Hocine Belalloufi* avril-mai 2019 n°662-663

La crise politique qui secoue l’Algérie aujourd’hui n’est pas tombée du ciel. Elle s’inscrit dans la continuité d’une crise du régime, qu’elle approfondit et qu’elle est venue couronner.

photo

7 . ALGÉRIE

« L’Occident préfère un régime soumis à ses intérêts »

avril-mai 2019 n°662-663

Interview de Hocine Belalloufi par Kamel Lakhdar-Chaouche*

8 . ALGÉRIE

La démocratie, la Constituante et l’enjeu de la transition

Nadir Djermoune* avril-mai 2019 n°662-663

Ces sont les questions politiques qui structurent désormais les actions et les débats dans le mouvement de protestation populaire appelé « Hirak » حرك ("mouvement"). Depuis le 22 février, date de l’émergence du mouvement qui occupe la rue et l’espace public algérien, la revendication est vite passée de sa dimension éthique, le refus de la candidature d’un président vieux et malade pour son cinquième mandat, vers les enjeux politiques qui sous-tendaient cette candidature et ses corollaires relatifs à l’organisation et l’exercice démocratique du pouvoir algérien.

photo

9 . ALGÉRIE

« La haute hiérarchie militaire fait partie de l’oligarchie au pouvoir »

avril-mai 2019 n°662-663

Entretien de Mahmoud Aziri avec Mahmoud Rechidi*

photo

10 . BRÉSIL

La bataille des retraites

Israel Dutra et Thiago Aguiar* avril-mai 2019 n°662-663

Une grève générale est prévue le 14 juin contre la réforme majeure du système de retraite prévue par le gouvernement.

11 . BRÉSIL

Les parties, les unités et les fissures de la coalition gouvernementale

Ana Cristina Carvalhaes* avril-mai 2019 n°662-663

Quelles sont la nature et les contradictions de l’alliance qui a amené Jair Messias Bolsonaro à la présidence ?

12 . BRÉSIL

Un an après son assassinat : Justice pour Marielle !

Déclaration du Comité International de la IVe Internationale* avril-mai 2019 n°662-663

Ce 14 mars 2019, un an se sera écoulé depuis le brutal assassinat politique planifié de Marielle Franco et de son chauffeur Anderson Gomes.

photo

13 . SOUDAN

La chute de l’autocrate Omar el-Béchir

Gilbert Achcar* avril-mai 2019 n°662-663

Le peuple soudanais vient de renverser son dirigeant autocratique de longue date, Omar el-Béchir. C’est une confirmation que le ferment révolutionnaire du printemps arabe ne s’est pas éteint en 2011.

14 . ÉCONOMIE MONDIALE

Ralentissement contrôlé ou début de dépression ?

Eduardo Lucita* avril-mai 2019 n°662-663

Alors que certains économistes affirment que l’économie mondiale se dirige vers une stagnation à long terme, d’autres prétendent qu’il s’agit d’un cycle court. Les analystes de l’économie mondiale sont divisés entre ceux qui prévoient une récession et ceux qui pensent qu’il s’agit d’un ralentissement contrôlé. Un autre débat est sous-jacent : s’agit-il d’une stagnation à long terme ou bien les conditions d’une nouvelle vague d’expansion sont-elles déjà préfigurées ?

15 . ÉTAT ESPAGNOL

Elections, tendances et perspectives politiques

Ernesto M. Díaz* avril-mai 2019 n°662-663

Après les résultats des élections régionales andalouses tout le monde était dans une attente angoissée. Ils indiquaient au départ une tendance qui, si elle était confirmée à la hausse, confirmerait les pires prévisions, comparables à la fin de « Game of Thrones ». Mais finalement, aux élections anticipée d'avril, les résultats n’ont pas été un désastre absolu.

16 . MEXIQUE

Vive les grèves victorieuses de Matamoros !

Déclaration de la Coordinadora Socialista Revolucionaria* avril-mai 2019 n°662-663

Un fait inédit dans l’histoire des luttes sociales au Mexique s’est produit au mois de janvier 2019 et a surpris tout le monde : une grève générale dans l’industrie des maquiladoras de la ville de Matamoros, Tamaulipas.

photo

17 . PORTUGAL

Le Bloc de Gauche 20 ans plus tard

Manuel Garí et Josu Egireun* avril-mai 2019 n°662-663

Cette année, au Portugal, le Bloc de Gauche célèbre le 20e anniversaire de sa fondation : il est né d’une manière singulière comme mouvement politique et non comme parti politique unifié ou comme coalition. Sa constitution et son évolution pour ceux qui ont suivi cette expérience avec intérêt, passion et proximité à partir d’autres contextes politiques sont paradigmatiques. Une expérience singulière non exempte de paradoxes, de défis et de risques à laquelle nous croyons que la gauche révolutionnaire – qui ne veut pas se limiter à une pratique de témoignage et d’auto-affirmation – est obligée de réfléchir.

photo

18 . RÉGION ARABE

« En Algérie et au Soudan, l’armée sacrifie la tête du régime pour préserver le reste» 

Entretien de Mehdi Mahmoud avec Gilbert Achcar* avril-mai 2019 n°662-663

19 . MOYEN-ORIENT ET AFRIQUE DU NORD

La fin de la crise politico-sociale n’est pas en vue

Entretien de Dina Yazdani avec Gilbert Achcar* avril-mai 2019 n°662-663

20 . SOUDAN

La chute de l’autocrate Omar el-Béchir

Gilbert Achcar* avril-mai 2019 n°662-663

Le peuple soudanais a renversé son dirigeant autocratique de longue date, Omar el-Béchir. C’est une confirmation que le ferment révolutionnaire du printemps arabe ne s’est pas éteint en 2011.

photo

21 . BELGIQUE

Un projet de loi spécial climat

Daniel Tanuro* avril-mai 2019 n°662-663

Les mobilisations massives pour le climat, en particulier la spectaculaire mobilisation spontanée de la jeunesse, ont provoqué un tremblement de terre à tous les niveaux de la société. Associations, syndicats, partis, appareil d’État, tous sont profondément ébranlés, parce que personne ne sait vraiment comment répondre à la question de fond : comment limiter et arrêter la catastrophe climatique en cours ?

22 . BELGIQUE

Les avancées du mouvement climatique et les obstacles à surmonter

Mauro Gasparini et Axel Farkas* avril-mai 2019 n°662-663

Le mouvement climatique qui secoue la Belgique depuis cet hiver a bousculé les consciences. Après des mois de mobilisation, nous proposons ici un premier bilan d’étape ainsi que des éléments de réponse aux questions stratégiques pour le futur du mouvement.

23 . CHINE

Ascension en tant que puissance mondiale

Entretien d’Ashley Smith avec Au Loong Yu* avril-mai 2019 n°662-663

La croissance rapide de la Chine comme nouveau centre de l'accumulation capitaliste l'entraîne de plus en plus vers une confrontation avec les Etats-Unis. Entretien avec Au Loong You sur l'émergence de la Chine comme nouvel impériamlisme.

photo

24 . TURQUIE

L’opposition perce, le bloc d’Erdogan « résiste »

Uraz Aydin* avril-mai 2019 n°662-663

Présenté comme une « question de survie » par Recep Tayyip Erdogan, le scrutin municipal du 31 mars 2019 s’est soldé par un échec incontestable pour le Parti de la Justice et du Développement (AKP) avec la perte des plus importantes villes, dont Istanbul et Ankara détenues depuis 25 ans par les islamistes, au profit de l’opposition. Toutefois, en contestant les résultats et convoquant un recomptage des bulletins nuls, l’AKP « résiste ».

25 . GRÈCE

Sur les accords de Prespes et les rassemblements nationalistes

OKDE-Spartakos * avril-mai 2019 n°662-663

L’accord de Prespes vient consolider de la façon la plus nette l’hégémonie de l’État hellénique sur l’État macédonien voisin, et constitue une victoire diplomatique et politique écrasante de la bourgeoisie grecque.