Inprecor
Informations et analyses publiées sous la responsabilité du Bureau exécutif de la IVe Internationale.

N° 635-636 janvier-février 2017

ALLEMAGNE

Naissance de l’Organisation socialiste internationale

Autres articles Inprecor sur : Allemagne

Communiqué*

La internationale sozialistische linke (isl, Gauche socialiste internationale) et le Revolutionär Sozialistische Bund (RSB, Ligue socialiste révolutionnaire) se sont unis.

Durant le week-end des 3 et 4 décembre 2016, à Francfort-sur-le-Main, le RSB et l’isl ont fusionné pour donner naissance à l’Organisation socialiste internationaliste (Internationale Sozialistische Organisation, ISO). Ils forment ainsi la section unifiée de la IVe Internationale en Allemagne. Les deux organisations ont mené une existence séparée pendant une longue période (la fondation du RSB date de 1994, celle de l’isl de 2001). Depuis environ trois ans un processus de rapprochement était en cours, conclu par l’adoption d’une déclaration programmatique commune, de documents établissant l’identité et les statuts de la nouvelle organisation, ainsi que d’une résolution sur la situation politique et les tâches les plus urgentes pour les socialistes internationalistes et une organisation marxiste-révolutionnaire.

Synthèse et articles Inprecor

70 militant-e-s et invité-e-s, d’Allemagne et de l’étranger, étaient présent-e-s le premier jour et ont pris part aux débats. Les convictions de fond communes aux membres des deux organisations sont nettement apparues, de même que la volonté de prendre un nouveau départ et de se confronter à des questions nouvelles. Quelques-uns des invité-e-s ont déclaré vouloir adhérer à la nouvelle organisation.

C’est surtout sur le plan de la culture d’organisation et de l’attitude à l’égard des autres forces de la gauche que, les différences s’étaient creusées au fil des longues années d’existence séparée. Même si elles n’ont pas complètement disparu, il y a eu au cours du processus d’unification un net rapprochement qui a permis de se mettre d’accord sur des fondements solides. À l’ISO, nous sommes bien décidés à continuer à prendre en considération les différences de points de vue pour aborder les problèmes de façon à en tirer le meilleur.

Des membres de la nouvelle organisation continueront à militer dans le parti Die Linke. Concrètement, le processus d’unification se traduit entre autres par la décision de soutenir le mensuel Sozialistische Zeitung (SoZ) (1) comme publication autonome, de mettre sur pied un site internet (2) et un nouveau magazine de l’organisation. Une activité systématique de formation critique socialiste va aussi être mise en place. La priorité, et certainement même plus encore qu’auparavant, ce sera notre travail pratique dans les entreprises, les syndicats et les mouvements de masse.

Dans une période où syndicats et forces de la gauche politique et sociale sont sur la défensive, et où la droite et l’extrême droite ont le vent en poupe dans de nombreux pays, l’unification de forces socialistes investies dans les mouvements sociaux, aussi modestes soient-elles, est un signal positif, qui, espérons-le, donnera une impulsion à d’autres. ■

Francfort-sur-le-Main, le 4 décembre 2016

* Nous reproduisons ici le communiqué du Secrétariat provisoire de l’Organisation socialiste internationaliste (Internationale Sozialistische Organisation, ISO), section allemande de la IVe Internationale. (Traduit de l’allemand par Pierre Vandevoorde).

Notes

1. Voir son site web : http://www.sozonline.de/

2. Voir : http://intersoz.org/

Vous appréciez ce site ?
Aidez-nous à en maintenir sa gratuité
Abonnez-vous ou faites un don
Qui sommes-nous ? |  Contact | Abonnement | Design et codage © Orta